Le défi 2021 : 3×3 minutes de visualisation par jour

 

Je l’ai déjà évoqué à plusieurs reprises, la technique de visualisation est une technique qui m’a beaucoup servi lors de ma rééducation. Sans même alors en connaître le nom à ce moment-là. La visualisation est reconnue comme bénéfique pour atteindre ses objectifs. Je voulais remarcher, j’y pensais tout le temps, je m’imaginais debout jusqu’à en avoir le ressenti et l’imprimer dans mon subconscient. Au-delà de la technique en tant que telle, il faut bien comprendre que la visualisation repose sur un principe d’entraînement mental. 

 

Une histoire d’endurance

On parle souvent d’entraînement physique pour s’entretenir et se maintenir en bonne santé. On néglige parfois notre condition mentale, qui nécessite pourtant autant d’attention. La visualisation est un bon exercice au quotidien pour performer, mener à bien un projet, rêver. 

 

Si vous allez courir une fois tous les six mois, il y a peu de chance que vous soyez un jour opérationnel pour participer à un marathon. Mentalement, c’est la même chose. Quelques séances de visualisation par ci par là ne suffisent pas pour que cela soit significatif. L’idéal est de travailler sa visualisation 3 fois 3 minutes par jour, 365 jours par an. Tout repose donc sur la patience car les effets ne sont pas immédiats mais apparaissent au long cours, et la persévérance car il faut réussir à s’y tenir malgré tout. Petit à petit, la visualisation permet néanmoins d’attirer des choses à soi et de se )créer des opportunités que l’on devra ensuite saisir.

 

Si on se lançait ce défi pour 2021 ? 

 

Se mettre en conditions

Attention, il convient de se mettre dans de bonnes dispositions pour une séance de visualisation. Les conditions optimales sont évidemment d’être dans un endroit calme, sans distraction autour. Puis, il faut être relaxé pour réussir à se plonger dans un état de somnolence. C’est pour cela que la visualisation est efficace au moment d’une sieste, juste avant de s’endormir ou au moment de l’éveil. De cette façon, le cerveau est concentré uniquement sur l’image que vous lui soumettez. Les émotions associées à cette image vont ensuite permettre de l’intégrer dans votre subconscient. 

 

Pour tenir sur la longueur et réaliser ses trois séances par jour, il faut donc s’organiser et planifier ces moments. Une fois le matin au réveil, une fois en début d’après-midi après le repas puis le soir par exemple. Encore une fois, tout repose sur la répétition et la régularité jusqu’à la réalisation de son objectif. 

 

**

 

Il n’y a pas de recette miracle pour accomplir de grandes choses et poursuivre ses rêves. Malgré tout, la visualisation est un très bon exercice mental pour travailler son endurance et se créer les conditions pour réaliser ses objectifs. 

 

Alors, c’est parti, 3 x 3 x 365 !

fr_FRFrançais