Nous avons tous, à différents degrés, vécu une expérience traumatisante durant notre enfance. Pourtant, certaines personnes s’en remettent mieux que d’autres. Ils ont su accepter cette blessure et s’en servir pour grandir. Ils ont fait preuve de résilience.

ÉTAPE 1 : APPRÉHENDER LA RÉSILIENCE

En 2010, alors que j’étais athlète de haut niveau, j’ai subi un grave accident qui a stoppé net ma carrière. Face au handicap, 2 choix se sont offerts à moi : m’apitoyer sur mon sort, ou faire preuve de résilience. Aujourd’hui, je suis conférencier, j’ai repris le sport à haut niveau, bref, je suis heureux.

Comment m’y suis-je pris ?

J’ai accepté la situation. Je me suis ouvert à l’imprévu. Il est inutile de se battre contre un problème que l’on ne peut pas résoudre. Nous ne souffrons pas parce qu’une crise nous a changé, mais parce que nous pensons que nous avons changé. Réaliser cela, c’est reprendre confiance, c’est reconstruire son estime de soi. C’est créer de l’espoir.

 

ÉTAPE 2 : RÉINTERPRÉTER LE NÉGATIVISME

« Je n’ai pas assez de temps / d’argent », « J’ai peur de… », « Je suis trop… ». Ces croyances limitantes vous ont sûrement déjà empêché d’atteindre vos objectifs. Pour s’en débarrasser, il est essentiel d’analyser son passé. Qui me les a inculqués ? De quelle expérience proviennent-elles ?

Une fois l’origine de ces émotions trouvées, il vous faut réinterpréter ce souvenir positivement. Demandez-vous comment il vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd’hui. Essayez de le faire coexister avec vos valeurs. De cette manière, vous recâblez votre cerveau. Ce qui avant vous limitait est désormais une force.

 

ÉTAPE 3 : PASSER À L’ACTION

 

« On me demande souvent comment ai-je trouvé les ressources pour rebondir. En vérité, je n’ai pas eu le choix. Nous sommes dans une situation similaire aujourd’hui. »

 

Au vu des enseignements précédents, vous ne devriez plus voir le confinement comme un échec, mais bien comme une réelle opportunité. Nous avons tous expérimenté, nous nous sommes tous découvert de nouvelles compétences. Servez-vous de cela pour rebondir et entrer dans le monde d’après.

Quelques conseils tout de même : ayez un plan précis en tête, il est toujours plus simple de marcher quand on connaît sa direction ; fixez-vous une deadline, elle vous empêchera de procrastiner ; et pour finir, croyez en vous.

Si vous souhaitez d’autres conseils, n’hésitez pas à regarder ma conférence sur le sujet, où j’y aborde plus en détail les points évoqués.

J’ai également participé à un TED Talk, où je parle du pouvoir du mental sur votre vie :

 

Voilà. Vous avez toutes les clés en main et ressources nécessaires pour réussir. Grâce à votre optimisme et votre motivation, vous pourrez surmonter cette crise de la meilleure des manières.

Bonne chance !

Pour suivre toute mon actualité, retrouvez-vous moi sur Instagram @axelalletru.

#SemaineHandicap #SéminaireEntreprise #MotiverLesCollaborateurs

fr_FRFrançais